image

 

 

Travail en Hauteur - 3 à 5 Jours -

 


Objectifs :


Sensibiliser le personnel aux dangers inhérents à l'activité du travail en hauteur .

Connaître les règles de prévention et de condition de travail

Identifier et analyser les risques du travail en hauteur


Savoir utiliser le matériel spécifique dans les conditions optimales de sécurité et rendre compte des difficultés et anomalies rencontrées

Savoir contrôler, entretenir et entreposer le matériel

 

Personnes concernées :

 

Toute personne amenée à accéder sur différents lieux de travail par la réalisation de sa propre sécurité (réalisation d’ancrages temporaires de type ancrages de classe A et C).


Cette formation prend en compte les modes opératoires nécessitant les moyens physiques propre de l’individu (pieds et mains) et des équipements de déplacement de type descendeur.

THEORIE :

 

I. LES DIFFERENTS TYPES DE MATERIEL

 

- Casque
- Baudrier
- Shunt
- Stop D09
- Grigri
- Poignée d'ascension
- Mousquetons

 

II. ENTRETIEN DU MATERIEL / GENERALITES

 

- Check-list avant chantier
- Check-list avant chaque évolution
- Manipulations à éviter
- Manipulations recommandées

 

III. LES DIFFERENTS TYPES ET METHODES D'ANCRAGES

 

- Arbres
- Poteaux EDF
- Véhicules
- Ring
- Arbustes
- Gewi
- Plaquettes
- Blocs pierre

 

IV. LES CORDES

 

- Travail statique
- Assurance dynamique
- Longes de sécurité
- Cordelettes de service
- Grands rappels
- Charges lourdes
- Manoeuvres à éviter
- Manoeuvres recommandées

 

V. LES PRINCIPAUX NŒUDS

 

- Neuf
- Huit
- Chaise simple et double
- Papillon
- Vache
- Nylon
- Cravate
- Tête d'alouette
- Pêcheur simple et double
- Batelier ou cabestan
- Avec ou sans clé d'arrêt

 

VI. EVOLUTION DES CORDES

 

- Equipement / déséquipement
- Repérage
- Manoeuvres à éviter
- Opérations spécifiques
Cordes fixes
- Main courante horizontale
- Changement de corde

 

VII. RESPONSABILITES CIVILES ET PENALES

 

- Pour l'utilisateur
- Pour le chef d'entreprise

 

VIII. LA DELEGATION DE POUVOIR

 

IX. IDENTIFIER ET ANALYSER LES RISQUES DU TRAVAIL EN HAUTEUR PRATIQUE :

X. SAVOIR UTILISER LE MATERIEL SPECIFIQUE DANS LES CONDITIONS OPTIMALES DE SECURITE

XI. RENDRE COMPTE DES DIFFICULTES ET ANOMALIES LORS DE L'EXECUTION D'UNE TACHE

XII. SAVOIR CONTROLER, ENTRETENIR ENTREPOSER LE MATERIEL

XIII. Application pratique :

 

Exercices pratiques au sol


Conception des nœuds et des dispositifs d’ancrage
Vérification et validation des acquis de chaque stagiaire par le formateur lors des différents exercices.

Application pratique sur les lieux de travail :

Accès aux postes de travail
Evaluation des risques de chute de hauteur
Etude et choix des dispositifs de sécurité
Etude et choix du système d’arrêt des chutes le plus approprié et adapté
Commentaire sur la répartition des efforts physiques lors des déplacements
Démonstration par le formateur lors des différents déplacements de l'utilisation des EPI, du matériel de déplacement et d’auto évacuation

Aux postes de travail :

Etude et choix des systèmes de maintien les plus appropriés et adaptés
Démonstration par le formateur de l'utilisation des EPI

 

Stagiaires :

 

Exercices pratiques en situation réelle de l’ensemble du ou/et des modes opératoires
Vérification et validation des gestes et comportements de chaque stagiaire par le formateur lors des différents exercices.
Vérification et contrôle en fin de stage des équipements de protection individuelle

 

XIV. Equipements de protection individuelle :

 

Inventaire et présentation des EPI par le formateur
harnais d'antichute et systèmes de maintien
longe avec ou sans absorbeur
antichute à rappel automatique
antichute mobile sur support d'assurage rigide
antichute mobile sur support d'assurage flexible
connecteur
casque

 

Cet inventaire et présentation comprennent la conformité, le domaine d'utilisation, la vérification, l'entretien et le stockage de chaque équipement de protection individuelle selon leurs notices d'emploi.

Pour que le travail en hauteur soit exécuté en sécurité, l'employeur doit privilégier la protection collective sur la protection individuelle. Des textes spécifiques visent certains travaux en hauteur (chantiers du BTP) ou certaines catégories de salariés (travailleurs indépendants, mineurs). La réglementation évolue et le Code du travail s'étoffer.

Pour que le travail en hauteur soit exécuté en sécurité, l'employeur doit prendre des mesures fondées sur les principes généraux de prévention énoncés à l'article L. 230-2 du Code du travail, en respectant notamment le principe selon lequel la protection collective prime sur la protection individuelle.

L'article R. 233-45 impose une protection contre les chutes pour les passerelles, planchers en encorbellement, plates-formes en surélévation et leurs moyens d'accès. Des solutions de protection collective prévues chaque fois que possible dès la conception du bâtiment doivent permettre le nettoyage des surfaces vitrées sans danger (article R. 235-3-2)


© Visuel ingénierie Formation 2017 Tél : 01.60.78.88.78 - E-mail : info@visuel.fr - www. visuel.fr :